attraction touristique

Marktkirche

Marktkirche

Un monument dans le style gothique en brique érigé au XIVe siècle qui en vaut particulièrement le détour. C’est également ici qu’est enterré le Deutsche Michel (l’Allemand Michel).

Die Marktkirche im Herzen der Altstadt.

La Marktkirche (Église du marché) constitue le point culminant et non moins prestigieux de la vieille ville d’Hanovre. À côté de l’ancien hôtel de ville, cet édifice religieux du XIVe siècle est considéré comme le plus méridional des ouvrages de renom dans le style gothique en brique d’Allemagne du Nord.

C’est de ce site, lieu de résidence des commerçants et artisans, que la ville d’Hanovre s’est étendue. Lorsque la tour eut atteint la moitié seulement de la hauteur prévue lors de sa construction, la caisse de la ville, vide, mit fin aux rêves de grandeur. Les chroniques de l’époque rapportent ainsi : « Die Bauleut seynd müd und im Seckel krank geworden » (« Les ouvriers sont fatigués et les bourses sont vides »). Sans autre forme de procès, la tour fut coiffée d’une flèche raccourcie, toujours pour des raisons financières - ce qui, au final, plut tellement que cette forme fit des émules. Après sa destruction lors de la Seconde Guerre mondiale, la Marktkirche fut reconstruite dans son style historique en 1952. À cette occasion, le portail ouest a été refait par le sculpteur Gerhard Marcks, qui y a gravé des motifs évoquant les chapitres les plus tristes de l’histoire allemande.

Et, anecdote que même les Hanovriens informés ne connaissent pas : c’est la, dans la Marktkirche, qu’est enterré le Deutsche Michel. Ce dernier a bel et bien existé. Johann Michael von Obentraut a combattu pendant la guerre de 30 ans à la tête d’une armée germano-danoise contre le comte de Tilly et a été mortellement blessé le 25 octobre 1625. Le chevalier Obentraut était connu sous le nom de « Deutsche Michel ».